Pour parler ici des habitudes de l'homme Napoléon, de ses préférences et de ses aversions, mais aussi de ses proches, des familiers, des contemporains, des militaires.
Pour aborder les habitudes, les grands évènements, le mode de vie...
Pour poser vos questions sur la période du Premier Empire.
Avatar de l’utilisateur
La Bédoyère
Messages : 909
Inscription : Jeu 07 Juin 2007 17:09

LA PIERRE DE ROSETTE

Message par La Bédoyère » Lun 23 Juil 2007 12:52

Le 19 juillet 1799 Pierre Bouchard, jeune officier du génie de l'Armée d'Egypte, surveille des travaux de terrassement dans une ancienne citadelle turque.
Ce fort se trouve près de Rosette, une petite ville de la Basse-Egypte située à soixante-dix kilomètres au sud d'Alexandrie.
Une pierre noire, encastrée dans un mur, apparaît. Elle semble avoir été employée à la construction du mur. Il s'agit d'un bloc de basalte haut de 112,3 centimètres, large de 75,7 centimètres et de 28,4 centimètres d'épaisseur; il est couvert d'inscriptions anciennes.

La pierre est transportée à Alexandrie. Les savants de l'expédition l'examinent. Ils constatent que trois types d'écritures différentes sont gravées sur l'une des faces : des hiéroglyphes, puis trente-deux lignes d'écriture cursive et cinquante lignes de caractères grecs.
L'ingénieur Lancret écrit : "Cette pierre offre un grand intérêt pour l'étude des caractères hiéroglyphiques. Peut-être en donnera-t-elle la clé?"

Les scientifiques français font plusieurs reproductions de la pierre de Rosette. Heureusement, car lors de la capitulation du général Menou devant le général Abercromby, en août 1801, les Anglais récupèrent les antiquitées trouvées par les Français. La pierre de Rosette en fait partie et se trouve, de nos jours, au British Museum.

Le texte grec est vite traduit : il s'agit d'un décret de prêtres de l'Egypte ancienne concernant le pharaon Ptolémée V, de la dynastie des Lagides.
La partie en écriture cursive s'avère être un texte en démotique. Le démotique est une écriture simplifiée de la basse antiquité destinée au peuple. Les hiéroglyphes sont une écriture sacrée réservée aux princes, aux prêtres et aux scribes qui étaient les seuls aptes à les lire.

Le baron Sylvestre de Sacy, orientaliste français, et un diplomate suédois, J.D. Akerlad essayent, en 1802, de traduire le texte hiéroglyphique et démotique. Ils échouent.

En 1814 Thomas Young, égyptoloque anglais, déchiffre l'écriture démotique et pense que certains cartouches de hiéroglyphes correspondent à des noms de pharaons.

C'est le jeune égyptologue français, Jean-François Champollion qui va traduire les hiéroglyphes. Il connaît plusieurs langues anciennes et orientales, dont le copte qui est une langue égyptienne ancienne écrite avec un alphabet dérivé du grec.
L'expédition d'Egypte lui a permis d'amasser une grande connaissance de ce pays. En examinant une copie du texte de la pierre de Rosette, il constate que les hiéroglyphes sont trois plus nombreux que les mots en grec. La traduction ne correspond donc pas à du mot à mot.

En 1821, il identifie le pharaon Thoutmosis et d'autres noms de rois et princesses.
Il découvre les points suivants : des hiéroglyphes signifient exactement ce qu'ils représentent, par exemple le mot oiseau est représenté par un oiseau; d'autres sont des signes phonétiques qu'il nomme
"phonogrammes" et enfin d'autres encore, qu'il qualifie de "déterminatifs", ils ne se prononcent pas; ils indiquent dans quelle catégorie se range le mot à la fin duquel ils sont placés.

En septembre 1822 il achève sa "Grammaire égyptienne" et son "Dictionnaire égyptien". Il présente donc sa traduction de la pierre de Rosette dans sa "Lettre à Monsieur Dacier, relative à l'alphabet des hiéroglyphes phonétiques".
---
Quelle époque, quels hommes

c.c.
Messages : 6292
Inscription : Jeu 11 Mars 2021 11:03

Message par c.c. » Lun 23 Juil 2007 14:19


Fortune
Messages : 1499
Inscription : Lun 07 Août 2006 17:04

Message par Fortune » Sam 28 Juil 2007 17:51

Je ne me lasse jamais de l'histoire de la Pierre de Rosette.

En "vrai" elle n'est pas très impressionnante, je l'avais même trouvée assez petite comparativement à sa légende.
Je m'attendais à un truc plus... grand.

J'ai toujours pensé que par respect pour les travaux de Champollion, les anglais auraient dû la remettre aux français.
Symboliquement le geste aurait été beau.
Fortune

je doute
Messages : 13
Inscription : Mar 17 Juil 2007 17:19

Message par je doute » Dim 29 Juil 2007 11:06

Bonjour!
Vous avez raison, Fortune; mais je doute que cela se fasse. D'ailleurs, la France elle-même ne restitue pas non plus ses prises de guerre.

Fortune
Messages : 1499
Inscription : Lun 07 Août 2006 17:04

Message par Fortune » Dim 29 Juil 2007 12:12

C'est vrai.
Mais là c'était un cas spécial, la traduction des hiéroglyphes ce n'était pas rien quand-même.
Peut-être français et anglais auraient-ils pu procéder à un échange.
Vous remarquerez que j'exclue totalement l'Egypte de mes tractations même si originellement la Pierre de Rosette appartient à l'Egypte.
Rien de mesquin de ma part mais sans présence occidentale en Egypte, sans leurs fouilles archéologiques et travaux colossaux, la plupart des trésors de ce pays auraient disparu.

Au fait je doute, de quoi ne doutez-vous pas ? :wink:
Fortune

Avatar de l’utilisateur
Joséphine
Messages : 605
Inscription : Mer 17 Jan 2007 20:33

Message par Joséphine » Lun 30 Juil 2007 12:08

Ca fait rêver l'Egypte. L'histoire de cette pierre est digne d'un roman d'aventures. Quelle tête, Champollion! Pouvoir découvrir les secrets d'une écriture vieille de plusieurs millénaires, d'une écriture perdue, quelle victoire! C'est la clé ouverte aux pyramides, le clé des messages aux dieux, la clé d'un autre monde!

je doute
Messages : 13
Inscription : Mar 17 Juil 2007 17:19

Message par je doute » Mar 31 Juil 2007 15:08

Fortune: Au fait je doute, de quoi ne doutez-vous pas ?

Permettez-moi de ne pas douter de votre gentillesse.

Fortune
Messages : 1499
Inscription : Lun 07 Août 2006 17:04

Message par Fortune » Mar 31 Juil 2007 20:25

Je suis bien aise de savoir que vous ne doutez pas tout le temps, je doute.

Mais vous savez, il ne faut pas se fier aux apparences... :twisted: :wink:
Fortune

Fortune
Messages : 1499
Inscription : Lun 07 Août 2006 17:04

Message par Fortune » Mer 01 Août 2007 10:33

A noter que grâce à l’intervention de Joseph Fourier (préfet de l’Isère) Napoléon dispense Champollion de la conscription.

Que Champollion n’a jamais travaillé sur la Pierre de Rosette (la vraie) et pour cause…

Et qu’il est mort d’épuisement et de maladie à seulement 42 ans. :cry:
Fortune

Avatar de l’utilisateur
Joséphine
Messages : 605
Inscription : Mer 17 Jan 2007 20:33

Message par Joséphine » Ven 03 Août 2007 13:31

Savez-vous si Champollion a vu la pierre de Rosette? Il a pu aller à Londres.
Imaginez un peu que Napoléon n'aurait pas voulu dispenser Champollion de se battre et qu'il aurait été tué sur un champ de bataille?
A quoi tient l'histoire quand même!

Répondre