Votre livre du moment

Pour présenter et discuter de livres, films, sites web...
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
Messages : 2584
Inscription : Ven 12 Mars 2021 19:39

Re: Votre livre du moment

Message par Cipriani Franceschi »

Merci cher Cyril comme cela la responsabilité de Brueys parait effectivement plus claire :salut:
Avatar de l’utilisateur
Cyril Drouet
Messages : 1178
Inscription : Mer 10 Mars 2021 14:12

Re: Votre livre du moment

Message par Cyril Drouet »

cyril a écrit : Mar 22 Juin 2021 18:51 Les fautes de Brueys sont avant tout stratégiques....il aurait du quitter l'Égypte au plus vite après le débarquement réalisé, mais sur le plan tactique ce n'est pas très glorieux non plus: combattre à l'ancre et encore même dans cette décision le placement n'était pas bon. Pour les autres amiraux Decres, Ganteaume ou Villeneuve, étaient tous de l'avis de Brueys.
Il ne faut cependant pas oublier les responsabilités de Bonaparte.
Battesti écrit d'ailleurs à ce sujet :
"Même en jouant la carte maritime, Bonaparte l'a conçue en "terrien". Les raisons de la défaite sont imputables aux erreurs de commandement commises par l'état-major général de l'armée navale, mais également au fait que l'escadre a été maintenue dans une position défensive sur le littoral égyptien. Bonaparte tout comme Brueys ont considéré que l'escadre devait demeurer à la disposition de l'armée pour l'appuyer. Aucun des deux n'a envisagé de la laisser en croisière au large, ou de l'envoyer à la recherche de Nelson.
[...]
[La défaite d'Aboukir] correspond à un défaut de "mentalité" navale de la part de tous les acteurs du drame. Rédhibitoire pour une "opération combinée" à grande distance, ce qui les rend tous responsables et tous coupables."
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
Messages : 2584
Inscription : Ven 12 Mars 2021 19:39

Re: Votre livre du moment

Message par Cipriani Franceschi »

Cyril Drouet a écrit : Sam 26 Juin 2021 16:01 Il ne faut cependant pas oublier les responsabilités de Bonaparte.
Battesti écrit d'ailleurs à ce sujet :
"Même en jouant la carte maritime, Bonaparte l'a conçue en "terrien". Les raisons de la défaite sont imputables aux erreurs de commandement commises par l'état-major général de l'armée navale, mais également au fait que l'escadre a été maintenue dans une position défensive sur le littoral égyptien. Bonaparte tout comme Brueys ont considéré que l'escadre devait demeurer à la disposition de l'armée pour l'appuyer. Aucun des deux n'a envisagé de la laisser en croisière au large, ou de l'envoyer à la recherche de Nelson.
Laisser l'escadre en croisière au large, ou encore pire la lancer aux trousses de Nelson, était surement la dernière stratégie que Bonaparte aurait pu échafauder : compte tenu de l'infériorité de la marine française, c'était l'exposer à une destruction, ce qui hypothéquerait les possibilités de retour de l'armée d'Orient en France - La solution la plus pratique était donc de conserver l'escadre sur le littoral
Avatar de l’utilisateur
Pierre Bezoukhov
Messages : 115
Inscription : Mer 10 Mars 2021 12:22

Re: Votre livre du moment

Message par Pierre Bezoukhov »

Cipriani Franceschi a écrit : Sam 26 Juin 2021 23:14 Laisser l'escadre en croisière au large, ou encore pire la lancer aux trousses de Nelson, était surement la dernière stratégie que Bonaparte aurait pu échafauder : compte tenu de l'infériorité de la marine française, c'était l'exposer à une destruction, ce qui hypothéquerait les possibilités de retour de l'armée d'Orient en France - La solution la plus pratique était donc de conserver l'escadre sur le littoral
On sait qu'en conservant l'escadre sur le littoral, cela a eu pour conséquence de provoquer sa destruction puisque Nelson n'a eu aucun mal à trouver où l'attaquer. Vous considérez cependant que Napoléon a fait le meilleur choix en adoptant cette solution.
Avatar de l’utilisateur
cyril
Messages : 26
Inscription : Jeu 11 Mars 2021 15:23

Re: Votre livre du moment

Message par cyril »

Toute l'ambiguïté vient de la durée pendant laquelle la flotte devait rester en position défensive sur le littoral égyptien.
Bonaparte pensait que la flotte pourrait se mettre "à l'abris" dans le port d'Alexandrie. Ensuite, il n'a pas clairement donner l'ordre à Brueys, ni de rester, ni de partir. C'est là la faute de Bonaparte.
Avatar de l’utilisateur
Cyril Drouet
Messages : 1178
Inscription : Mer 10 Mars 2021 14:12

Re: Votre livre du moment

Message par Cyril Drouet »

Encore du Battesti :
"[La] priorité [de Bonaparte] est de mettre l'escadre à l'abri des risques de mer et d'une attaque ennemie. Mais il souhaite que l'escadre ne s'éloigne pas pour parer à toute éventualité, tant que l'armée d'Orient n'a pas conquis l'Egypte et court le risque d'être refoulée à la mer. Par ailleurs, la présence de celle-ci faciliterait l'arrivée de la "seconde expédition" en cours de concentration à Toulon. Sans compter que Bonaparte n'a pas l'intention de s'éterniser sur la terre des Pharaons, une fois amorcée la colonisation, et compte avoir la liberté de revenir en métropole quand bon lui semblera pour prendre la tête de la descente en Angleterre ou pour l'exécution de tout autre projet militaire ou politique. Mais pour l'heure Bonaparte, tout à l'excitation de ses futures conquêtes, est pressé de quitter Alexandrie et la problématique des contingences maritimes lui paraît superfétatoire eu égard à l'inconnu et aux tâches incommensurables qui l'attendent. Il commet l'erreur de s'enfoncer dans le désert sans avoir résolu de façon satisfaisante le devenir de l'escadre."
Avatar de l’utilisateur
cyril
Messages : 26
Inscription : Jeu 11 Mars 2021 15:23

Re: Votre livre du moment

Message par cyril »

J'ai déjà lu ce passage effectivement.....c'est de cette partie , entre autres que j'en ai déduit que Bonaparte n'avait pas pas clairement donné d'ordre à Brueys.
Je verrais si la suite en raconte plus ;)
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
Messages : 2584
Inscription : Ven 12 Mars 2021 19:39

Re: Votre livre du moment

Message par Cipriani Franceschi »

cyril a écrit : Dim 27 Juin 2021 10:48 Toute l'ambiguïté vient de la durée pendant laquelle la flotte devait rester en position défensive sur le littoral égyptien.
Bonaparte pensait que la flotte pourrait se mettre "à l'abris" dans le port d'Alexandrie. Ensuite, il n'a pas clairement donner l'ordre à Brueys, ni de rester, ni de partir. C'est là la faute de Bonaparte.
Compte tenu de ce que nous rapporte Cyril Drouet des arguments développés par Michèle BATTESTI dans son livre, on peut comprendre que Bonaparte n'ait pas adopté une stratégie définitive pour l'escadre - C'est sans doute une faute, mais existait-il une meilleure option ? à priori non - La question de la durée pendant laquelle la flotte devait rester en position défensive sur le littoral se posait tant que la victoire sur le terrain n'était pas acquise : en effet, en cas de fiasco de la campagne militaire terrestre, comment l'armée française aurait-elle pu rembarquer rapidement ?

Wikipédia me semble apporter des éléments de réponse intéressants, qui seraient toutefois à confronter avec le travail de Michèle Battesti :

Lorsque le débarquement (à Alexandrie) est achevé, l’amiral Brueys reçoit ordre de conduire la flotte dans le mouillage d’Aboukir. Quant à l’escadre, elle doit, ou entrer dans le vieux port d’Alexandrie, si cela se peut, ou bien se rendre à Corfou. L’arrivée certaine des Britanniques, qui déjà se sont montrés dans les parages d’Alexandrie vingt-quatre heures avant l’arrivée des Français, rend ces précautions nécessaires. Le commandement français cherche à éviter tout combat naval : une défaite pouvant avoir des conséquences désastreuses pour la campagne

Le 30 juillet, apprenant que la flotte française est restée dans la baie d'Aboukir, Bonaparte envoie son aide de camp Jullien, escorté par une quinzaine d’hommes de la 75e demi-brigade, pour ordonner à l’amiral Brueys « de mouiller immédiatement dans le Port-Vieux ou de se réfugier à Corfou . Mais, il est massacré avec son escorte par les habitants du village d’Alqam le 2 août10. Même s’il avait pu parvenir à Aboukir, il serait arrivé trop tard, la bataille s’étant déroulée la veille. En effet, le 1er août, l’escadre de Nelson, après avoir recherché la flotte française pendant de longues semaines, découvre celle-ci dans la rade d’Aboukir.
Avatar de l’utilisateur
cyril
Messages : 26
Inscription : Jeu 11 Mars 2021 15:23

Re: Votre livre du moment

Message par cyril »

Lecture terminée! C'est un bon ouvrage, la réputation de Mme Battesti n'est pas usurpée.

Pour ce qui est des responsabilités:
Brueys semble bien à classer dans les responsables de cette défaite, même si nous mettons de coté la partie stratégique et disons que Bonaparte n'ai clairement pas renvoyé l'escadre à Corfou. Sur le point tactique il n'y a pas de doute que les choix de Brueys étaient mauvais, déjà combattre à l'ancre et dans même dans ce cas les disposition étaient mauvaises. Sur ce coté tactique, Villeneuve qui est resté sans rien faire est également pointé du doigts.

En tout cas une très bonne lecture ....le prochain livre sera également maritime.
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
Messages : 2584
Inscription : Ven 12 Mars 2021 19:39

Re: Votre livre du moment

Message par Cipriani Franceschi »

cyril a écrit : Lun 28 Juin 2021 22:58 Sur ce coté tactique, Villeneuve qui est resté sans rien faire est également pointé du doigts.
En tout cas une très bonne lecture ....le prochain livre sera également maritime.
Merci Cyril pour ce compte-rendu de l'ouvrage de Mme BATTESTI
L'inaction de Villeneuve lui sera également reprochée par l'Empereur au moment de sa campagne navale aux Antilles, ainsi que lors des évènements de Cadix et Trafalgar... Mais ceci est une autre histoire, peut-être le sujet d'un autre livre !
:salut:
Répondre